Campo Santo (ancien Grand Cimetière)

Accès à la visite virtuelle depuis le Campo Santo :
cliquez ici ou sur la photo

 

 

 

Cette propriété de l'évéché est transformée en cimetière aux alentours du XIIème siècle et prend le nom de cimétière Saint-Croix, ou "Martroy-aux-corps". Il fut longtemps le principal cimetière d'Orléans d'où son nom de "Grand Cimetière".

Les galeries qui l'entourent sont construites entre la fin du XVème et le début du XVIème siècle.

Il reçoit les dépouilles de nombreuses célébrités orléanaises, mais en 1786, en raison d'un trop grand nombre d'inhumations, il est jugé insalubre et désafecté sur ordonnance royale. Il est remplacé par un nouveau cimetière au nord de la ville.

Sur l'emplacement désormais vacant, débute en 1824 la construction de la Halle aux blés qui prendra le nom de Halle Saint-Louis. De plus, divers bâtiments sont construits sous les arcades.

Reconstitution de l'aspect
de la Halle aux blés
entre 1824 et 1884.

Etude et réalisations :
Laurent Josserand (Polytech Orléans)
et David Mioland

 

 

 

Peu à peu la Halle aux blés se transforme en salle des fêtes, et en 1884, le bâtiment est réhaussé d'une charpente métallique vitrée.

La salle des fêtes
au début du XXème siècle

 

 

 

En 1970, le Campo Santo est réaménagé. L'Institut d'Arts Visuels vient remplacer la galerie sud, puis la halle aux grains et les bâtiments se trouvant sous les arcades sont détruits. Un parking souterrain est construit en sous-sol, tandis que les arcades sont restaurées.

Le Campo Santo sert maintenant de cadre à de nombreuses manifestations culturelles, comme par exemple le festival de jazz.