Hôtel Cabu

Visite virtuelle à partir de l'Hôtel Cabu :
cliquez ici ou sur la photo




Accès au plan interactif

L'hôtel Cabu, d'époque Renaissance, est attribué à l'architecte Jacques ler Androuet Ducerceau. Il fut construit pour Philippe Cabu, avocat au Châtelet. Celui-ci hérita, avec son beau-frère, de biens situés du côté de la place Abbé Desnoyers. Ils règlent le partage de ces biens à l'amiable en novembre 1547. Cabu devient ainsi propriétaire d'un ensemble de bâtiments en ruine qu'il fait raser pour y ériger un hôtel.

La façade de cet édifice rue Charles Sanglier, accueillait l'entrée principale.

La façade sur cour, place Abbé Desnoyers, s'organise sur trois niveaux. Ses ordres superposés désignent clairement le style Henri II, dont c'est la première manifestation à Orléans.
Elle est flanquée de deux avant-corps : le droit contient de petites salles qui servaient à entreposer des marchandises précieuses, le gauche un escalier à vis desservant les étages et une aile à galerie aujourd'hui disparue. La façade, construite pour masquer cet arrachement, a pris pour modèle l'avant-corps droit.

L'hôtel Cabu abrite, entre 1862 & 1890, les collections d'objets historiques de la ville. Eventré et détruit par l'incendie de Juin 1940, l'hôtel est reconstruit ; la façade étant reconstituée à l'identique. Réouvert en 1960, il abrite aujourd'hui le musée historique & archéologique de l'orléanais.